Noza Orus

La chanteuse Laurence Moletta accompagnée de ses curieux instruments numériques crée de la musique à partir de bruits de bouche créant ainsi des textures vocales qu’elle superpose pour générer des paysages sonores sur lesquels elle ajoute des mélodies improvisées en langage imaginaire. Aucun son n’est préalablement enregistré.

 

Un parcours émotionnel à la rencontre de nos perceptions les plus primitives. Laurence Moletta utilise sa voix comme un instrument de musique, c'est à dire qu'elle n'est plus limitée à la parole et au sens des mots. Elle emploie une sorte de langage imaginaire, constitué de phonèmes choisis pour leur musicalité. Une sorte de retour au langage primitif, qui prend sens avec le sensible de la voix.

en savoir plus...

Le couloir des

pas perdus

Spectacle multidisciplinaire soutenu par le numérique. Tantôt tragique, tantôt burlesque. Le Couloir Des Pas Perdus, interprété et chanté par Laurence MOLETTA, réveille en chacun de nous le souvenir poétique ou brutal de notre vie intra-utérine et de notre naissance.

 

Le souvenir du monde intra-utérin s’évanouit dès notre naissance, un endroit fantasmé où personne ne retournera jamais. Aucune trace de celui-ci, si ce n’est les récits qui nous parviennent de nos proches, qui ont vécu notre venu au monde de l’extérieur. Laurence Moletta a collecté, au grès de ses rencontres, des récits, des anecdotes de naissance.

 

Ce spectacle s’articule autour d’une série de 12 récits portant sur des thématiques liées à la naissance comme : l’enfant bleu ; naissance avec déformation ; incompatibilité sanguine avec la mère ; enfant non désiré ; entre la vie et la mort ; naissance dans un contexte de guerre ; bébé prématuré ; mort-né...

en savoir plus...